OMIA l’appel du large

Les équipages du Vendée Globe ont pris la mer pour un tour du Monde en 80 jours dans des conditions parfois dantesques. Parmi ces valeureux marins, il y a un jeune homme, Benjamin Dutreux, 30 ans, qui est accompagné par l’équipementier OMIA, un partenaire dynamique qui lui permet de se concentrer à 100% sur son objectif de terminer le Vendée Globe et d’écrire une nouvelle page à son histoire avec la Water Family.  Pour OMIA, il s’agit d’un parrainage nautique qui apporte un souffle d’air frais et d’une belle opportunité en termes d’image pour l’une des entreprises les plus entreprenantes dans son univers de spécialiste de la fabrication et de la maintenance des cabines de traitement de surface pour l’automobile et l’industrie.

La Team OMIA – Water Family, une opportunité commune !

Benjamin Dutreux avant le départ

A l’heure où tous les rassemblements et autres salons professionnels ont été annulés, OMIA a souhaité aller à la rencontre de ses clients d’une manière innovante et de passer un message original. L’association lors du Vendée Globe, de la Water Family et de Benjamin Dutreux est une opportunité unique de soutenir un projet responsable, collectif et ambitieux tout en poursuivant ses objectifs de développement. Benjamin Dutreux porte les couleurs de la Water Family une association qui apprend aux scolaires et aux entreprises à protéger l’eau et leur santé en consommant mieux au quotidien et en valorisant les bonnes pratiques.

OMIA largue les amarres

Benjamin Dutreux avec Stéphane Galichet

Stéphane Galichet, Président Directeur Général d’OMIA est un homme heureux « Le projet est né en 3 semaines, d’une rencontre fortuite fin juillet en pleine crise sanitaire ! C’est fou et complètement inattendu mais pour OMIA c’est une opportunité unique qu’il n’aurait fallu manquer pour rien au monde. Les échanges avec les collaborateurs et Benjamin ont été intenses et plein de dynamisme. Face au vide laissé par les salons professionnels tous annulés les uns après les autres il fallait apporter une réponse forte et innovante. C’est chose faite. Par ailleurs les valeurs portées par Benjamin ainsi que l’association Water Family ont également nourri notre envie de prendre part à son projet humain et environnemental. Nous sommes très certainement le petit poucet de ce Vendée Globe mais nous sommes fiers d’être partie prenante de cette aventure incroyable ».

Une vidéo pour découvrir ce partenariat :

https://www.youtube.com/watch?v=IbECg0N4ojs&t=15s

Au-delà de la course dont le départ a été donné le 8 novembre 2020 pour une arrivée fin janvier 2021, c’est l’occasion pour OMIA de bénéficier d’une large couverture médiatique d’une population variée de professionnels, en sachant également que la course au large est l’une des disciplines les plus appréciée du grand public.  L’action se prolongera au moins jusqu’à l’été prochain puisqu’OMIA s’est engagée pour une durée d’un an dans ce partenariat.

Un bateau pour fédérer

Un bateau qui fédère des PME industrielles à taille humaine dans une démarche valorisante et positive … C’est bien ce qui a plu à l’industriel. OMIA est « partenaire titre » et les clients soutiennent l’initiative. Cela permet d’entrer dans la vie d’un skipper passionné qui doit en permanence jongler avec les budgets lorsqu’il est à terre et avec les éléments, en mer … en plus au cœur d’une crise sanitaire mondiale. Pour monter son projet, la tâche de Benjamin Dutreux a été compliqué. D’abord victime d’une collision, avec une vedette, la veille de son convoyage de retour de la Transat Jacques Vabre, le navigateur a également dû rechercher son sponsor. Depuis le ponton, avant le départ, l’émotion a été très forte au moment de commenter tous ces moments : « C’est super émouvant, j’ai la gorge serrée. C’est incroyable de voir mon équipe ici. Il y a un surcroit d’émotion pour tout le monde. De voir tout le travail qui a été fait avec toute une équipe, mes parents, les sponsors, toutes les difficultés… Maintenant, il faut que j’arrive à faire passer les émotions parce qu’il reste des cases à cocher pour être à l’arrivée. » déclare-t-il au journal l’Equipe. Benjamin Dutreux est à la fois entrepreneur, skipper et ambassadeur de la Water Family ! C’est un marin aguerri. Après quatre saisons sur le circuit Figaro Bénéteau conclues par une 5ème place sur la mythique Solitaire Urgo Le Figaro en 2018, le navigateur se lance maintenant à l’assaut du Vendée Globe 2020. Il porte les couleurs d’OMIA et de Water Family.

Le bateau de Benjamin Dutreux, comme les 31 autres engagés dans le Vendée Globe 2020 mesure 18,28 m (60 pieds) pour un tirant d’eau de 4,50 m. Certains de ces bateaux sont équipés de foils, c’est-à-dire des appendices porteurs capables de sustenter la coque aux allures portantes. Ils sont donc plus rapides. Ce n’est pas le cas d’OMIA de Benjamin qui fait pour le moment un beau parcours 12 jours après le départ, il pointe en 11ème place. Mais la course est longue. Le record est de 74 jours et 3 heures pour avaler les 44996 kilomètres. Un grand nombre de personnes, chez OMIA, mais aussi chez les clients et plus largement les passionnés d’exploits maritimes suivent ce marin d’exception et son bateau. Le site Internet du Vendée Globe, remarquablement conçu, permet de suivre heure par heure, la progression des bateaux.  https://www.vendeeglobe.org/fr/cartographie

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LES DERNIERS ARTICLES

RECHERCHE D’ARTICLES