Equipement

Spies Hecker commercialise un kit de réparation pour phares

Ecrit par Auriane Kerbrat
Les phares sont soumis à de nombreux facteurs comme le sel, sable, gravillons, produits chimiques, lumière du soleil et intempéries qui contribuent au vieillissement et au jaunissement du plastique. Les phrases des voitures actuelles étant en polycarbonate et non plus en verre, la seule solution lorsqu’une voiture présentait des phares abimés : les remplacer.

C’est en partant de ce constat que Spie Hecker a décidé de commercialiser un kit de réparation pour phares répondant à la fois aux besoins des carrossiers et à ceux des automobilistes à la recherche de solutions moins couteuses et plus rapides.

« Jusqu’à très récemment, la seule option était de remplacer les optiques de phares qui présentaient des signes d’usure et de vieillissement », déclare Jean-Marc Sauvaget, directeur technique Spies Hecker France. « Si les optiques de phare ont été sérieusement endommagées et/ou présentent des fissures, des marbrures ou des rayures profondes, elles doivent être remplacées. Le kit de réparation des optiques de phare de Spies Hecker offre désormais une solution esthétique et pratique pour les dommages superficiels, qui sont beaucoup plus courants. »

Ce kit contient un nettoyant anti-silicone Permahyd 7080 en aérosol de 400 ml, un primaire hydrodiluable 1K Permahyd 4018 pour optique de phare en aérosol de 250 ml et deux vernis Permacron 2K 8018 en aérosols de 250 ml.

Un kit simple à utiliser

Le kit est très simple à utiliser. La première étape consiste à nettoyer l’optique de phare avec le nettoyant anti-silicone, puis poncer le bloc optique à la machine avec des grains allant de P180 à P3000. L’étape suivante est l’application du primaire 1K hydrodiluable Permahyd 4018 pour réparation de phare en une couche afin d’obtenir un film fermé. Il sèche en 40 minutes environ à une température ambiante de 20 °C. Ensuite, le vernis Permacron 2K 8018 est appliqué. Il redonne à l’optique sa clarté et sèche dans la cabine de peinture en un peu moins d’une demi-heure à 60 °C température du métal, ou durant la nuit à température ambiante. Le bloc optique de phare n’a pas besoin d’être démonté, il peut être réparé directement sur le véhicule dans une zone de préparation correctement ventilée, ce qui est très utile pour les carrossiers.

« Nous savons que de nombreux carrossiers seront ravis d’utiliser le kit car il leur permettra d’offrir un service supplémentaire et attrayant qui répond aux besoins des clients », précise Jean- Marc Sauvaget. « Les réparations de phares sont non seulement plus économiques qu’un remplacement, mais elles sont également plus rapides car il n’y a pas besoin d’attendre que les pièces de rechange arrivent. »