Equipement

Spie Hecker lance un nouveau spectrophotomètre numérique des teintes

Ecrit par Auriane Kerbrat
Spies Hecker lance un nouveau spectrophotomètre baptisé ColorDialog Compact pour les ateliers de carrosserie qui souhaitent effectuer une transition en douceur vers le numérique.

Même les teintes opaques et à effet peuvent facilement être mesurées. L’appareil est placé à côté de la peinture endommagée sur le châssis nettoyé. Après quelques secondes, l’optique de mesure à trois angles livre un résultat de lecture. Des voyants LED de couleur et un signal sonore indiquent au carrossier si la mesure est réussie ou pas. Une fois que la bonne teinte a été identifiée, les données peuvent être transmises à Phoenix qui va comparer les mesures à plus de 200 000 formules de teintes enregistrées.

« La mise à jour régulière de la base de données et la possibilité de travailler directement en ligne sont les plus grands avantages de la gestion numérique des teintes », explique Jean-Marc. « L’accès aux données les plus récentes ne peut pas être obtenu avec les léchettes, et compte tenu du grand nombre de nouvelles teintes automobiles qui arrivent sur le marché chaque année, une base de données contenant les formules de teintes actuelles est indispensable. Dans ce contexte, la base de données couleur Phoenix facilite énormément le travail quotidien des carrossiers. »

Jean-Marc Sauvaget estime que la mesure numérique des teintes est un investissement pour l’avenir des ateliers de carrosserie. « C’est déjà la norme dans les ateliers modernes bien équipés en raison de la précision des résultats de mesure, mais également de leur rapidité, qui favorisent des processus de travail plus efficaces. En définitif, cela profite à l’entreprise, ce qui fait de ColorDialog Compact un investissement qui peut se rentabiliser rapidement » explique-t-il.