Actualité

Gilets jaunes, le CNPA prend la parole 

Ecrit par Auriane Kerbrat
Le *CNPA condamne, dans un communiqué, les débordements qui ont eu lieu en marge de la manifestation du 1er décembre.

« Nos entreprises et leurs salariés, spécifiquement dans les domaines du commerce, de la réparation, et des services de l’automobile, rencontrent de graves difficultés qui pourraient s’avérer dramatiques. Les fractures constatées sur de nombreux plans, dont celui de l’accès à la mobilité, touchent autant les entreprises que les ménages, avec un impact considérable en matière d’emploi », déclare le CNPA.

Le CNPA prend également acte de l’annonce de blocages de dépôts pétroliers et de premiers problèmes de ravitaillement, notamment de stations-services, mais également dans de nombreuses entreprises de la filière automobile. « S’agissant des efforts consentis par les entreprises de l’automobile en matière de déploiement des dispositifs de bonus et de primes à la conversion, le CNPA estime les avances de trésorerie effectuées pour le compte de l’Etat à plus de 80 millions d’euros – soit un niveau record. Cette situation inadmissible ne fait qu’accentuer l’exaspération d’entreprises qui doivent continuer à assumer leurs responsabilités économiques et sociales « , déplore le CNPA.

Le CNPA demande un déblocage en urgence des crédits publics dédiés. Les entreprises concernées doivent être enfin remboursées en compensation de leur appui au renouvellement du parc automobile. « La liberté de circulation et de commerce comme la protection des personnes et des biens, doivent être restaurées ! », a-t-elle conclut.

*Le Conseil National des Professions de l’Automobile représente la 5ème branche économique de France avec 140 000 entreprises de proximité et 400 000 emplois non délocalisables. Le CNPA a pour mission de défendre l’intérêt général des services de l’automobile.